· 

Journal de bord Madère -Martinique / nuit du 16 au 17 février 2018

Nuit très compliquée. Après avoir doublé Santosha et rattrapant Ifi, un gros nuage noir est arrivé sur nous, un "GRAIN" : mais pas un grain beauceron !, un grain de l'atlantique. Sachant que les vents sont en moyenne à 30 nds, nous avons décidé d'affaler le spi que nous portions qui n'en supporte que 25. Nous avons attendu sagement que le vent monte, équipés, là pour le coup, comme des montagnards de l'Everest ! Et rien. Le grain passe sous notre nez, mais chose étonnante, il laisse une traînée plus ou moins longue, 5 à 7 miles sans un poil de cul de vent. Nous avons donc perdu une heure et demie sur place. Et puisqu'il a décidé de ne pas nous lâcher, il nous balance des seaux d'eau ! Heureusement que c'est l'océan sinon ça ravinerait !

Nous avons attendu que le vent remonte puisque, visiblement, il n'y en pas non plus sous la pluie.

A 2h30, nous sommes repartis, après trois tentatives de changement de voile, mais rien à faire le vent tournait à 360°, et ça pendant 25 miles !!!

Nous n'avons pas dormi et nous avons perdu 3h30, ce qui ressort exactement au classement.

On s'accroche, bien sûr.