· 

J6 - ARC 2020

Plaisir, plaisir.

La dernière nuit fut incroyable, sous une magnifique pleine lune, le spectacle était magique et unique : celui d’un catamaran lancé à pleine vitesse et surfant sur les vagues à plus de 20 nds.

Quelques grains (de plus en plus nombreux) sont passés par le tribord du bateau, sans ne jamais jouer les trouble-fêtes.

En milieu de nuit, le vent forcissant à 25 nds, le spi max a été affalé pour laisser place au spi de brise.

Au petit matin, le vent est tombé aux alentours des 20 nds et le spi max  a pu être hissé.

Depuis le départ, si tous les routages prévoyaient plutôt une route Nord, le positionnement d’une dépression tropicale a imposé de modifier la stratégie. En effet, deux options se dessinent peu à peu : soit une route Nord par rapport à l'orthodomie, faisant passé Force 28 II dans une zone de vent faible et instable d’ici 3 jours, ou une route bien plus Sud, faisant aussi traverser une zone de vent faible, mais plus stable et avec un meilleur angle.

Route au Sud donc, un empannage en milieu de matinée a permis au catamaran de faire route au sud Ouest. Cap à 230° donc, pendant  800 milles, dans des alizés bien établis à 20 nds.

Toute la journée d’hier le TS 42 Naviguons contre le diabète a fait des pointes à plus de 20 nds et tenait des moyennes de 13 nds, lui permettant de battre son record de distance parcouru en 24 h : 310 milles.

Côté classement, à 6h ce samedi, Force 28 II est toujours 3ème au général et 2nd multicoques. Banzai l’autre TS 42 a pris le large mais le retard pourrait être comblé lorsque les premiers butteront dans la bulle sans vent. Affaire à suivre.

À bord, tout va pour le mieux, l’équipage vit collectivement. Ils ont pu voir des premiers poissons volants et aussi des oiseaux, et un catamaran de croisière au milieu de nulle part!