· 

J 8 - ARC 2020

Alors que la nuit dernière a été très agréable avec de belles glissades sous spi, la journée de dimanche s’est avérée plus compliquée. En effet, au petit matin, le ciel était très chargé avec une multitude de grains environnants.

Des grains qui peuvent être violents et dangereux et perturbent complètement le vent initialement établi.

Alors qu’un grain passait à 3 milles de leur étrave, le vent s'est brutalement modifié, passant de 20 nœuds du plein Est à 8 nœuds du Sud Ouest. Ils sont passés d’une allure portante à une allure de près. Les hommes de Force 28 II ont dû affaler le Spi Max pour repartir au près sous génois (être au près est très peu courant sur une transatlantique).

Puis le vent, durant la matinée, a commencé à adonner, les obligeant de passer du J1 au code 0, puis du code 0 au Spi A5. Et juste avant le déjeuner, un nouveau grain arrivant par bâbord, a perturbé à nouveau le vent synoptique, et re… : du Spi au J1, du J1 au code 0, puis du code 0 au Spi max...

Enfin quelques soucis techniques sont venu agrémenter cette journée déjà bien éprouvante.

Lors de l’affalage du Spi Max, une usure anormale a été observée sur la drisse, obligeant Cyril B à monter au sommet du mât, malgré une houle bien formée, pour y faire une intervention. Une fois redescendu la drisse a pu être réparée par Frédéric. Et vers 17h, le vent devenant de nouveau portant, le spi max a pu être renvoyé.

Côté course, au classement de 6h ce lundi, le TS 42 Naviguons contre le diabète est toujours 2e multicoques et 3e au général. Les deux premiers ont plus de vent et avec un meilleur angle leur permettant de faire une route assez directe vers l’arrivée.

Force 28 II devrait arriver en fin de semaine si les vents ne mollissent pas d’ici là. Une belle deuxième semaine en perspective.

Aujourd’hui, si tout va bien ça sera douche pour l’équipage, car la chaleur commence à bien se faire sentir…!