· 

J 10 - ARC 2020

Les dernières 24 heures ont été éprouvantes pour le moral de nos marins car les conditions météo ne sont décidément pas simples en cette fin de cette traversée.

En effet, un grand Anticyclone (zone sans vent) est positionné au milieu de l’Atlantique perturbant complètement l’alizé.

Résultat : moins de 10 nœuds de vent seulement tout au long de la journée d’hier. Du coup, comme un seul empennage fut nécessaire, l’équipage a pu se reposer et s'occuper de l'entretien du bateau.

Pourtant, l’objectif est bien évidemment de faire avancer Force 28 II le plus rapidement possible jusqu'à l’arrivée malgré les caprices d’Eole, caprices qui devraient, malheureusement, durer 5 jours encore. Nos compétiteurs n'aiment pas ça…

Comme si l’absence de vent n’était pas suffisant, un second problème s’est ajouté : les sargasses. Ces bancs d'algues sont un calvaire pour les navires : ils les ralentissent brutalement et dangereusement lorsque celles-ci se mettent dans les safrans et les dérives. Une raison de plus pour ralentir… Un affalage de spi a même été nécessaire pour inspecter sous la coque.

Hier, ce ne sont donc que 150 MN qui ont été parcourus, alors qu'il y a tout juste 3 jours c'était le record de 320…

Mais l’équipage garde le moral, et espère que le vent va se renforcer dans la journée aux alentours des 15 nœuds. En attendant, ils

n'oublient pas la chance de faire ce qu’ils font !

Côté course, le TS 42 Naviguons contre le diabète est toujours 2nd multicoques et 3e au général.

La route est encore longue, il reste un peu moins de 600MN à parcourir, go go go Force 28 II !